A come-back after 4 months

You might have wondered what became of this blog. Well it fell afoul of moving house and other business. I apologise to those of you who came back regularly and did not find anything new.
You will see some images of our new environment shortly. (You don’t just walk around Provence and point your camera at postcard-scenery that has been photographed a few million times already.)
And I am still back in Paris and La Défense regularly, so the “usual” topics will come back every now and then.


La grue - insecte



Société Générale – under (re-) construction
Société Générale – en chantier
Société Générale – eine Baustelle





(Cliquer sur l'image ci-dessus pour l'agrandir)

Je ne peux pas résister à revenir à la Société Générale avec quelques photos de chantier.

Avec presque 5 MRD € de pertes dues à des transactions d’un seul « trader », il y a aujourd'hui certainement des chantiers un peu partout dans cette entreprise. Certainement dans son organisation et aussi dans son système d’information. Espérons que ces deux chantiers servent à remettre le client au centre des activités de la banque. La vie dans les trois tours risque d’engendrer une mentalité de « Wagenburg » où les gens se cantonnent à l'intérieur.
Le chantier de la nouvelle tour de la Société Générale devrait coûter des broutilles en comparaison avec ces chantiers. Jean Peyrelevade parlait dans une conférence en octobre dernier du prix de la refonte du système d’information du Crédit Lyonnais avec le but de mettre le client au centre (dans les années 1990) : environ 500 M€.

Depuis que les banques sont devenues des spéculateurs, la spéculation est devenue un « métier » avec un nom un peu sulfureux mais presque respectable. On parle donc de « trader » et insiste à expliquer que le nouveau métier sert à réduire les risques plutôt qu’à en créer.

Espérons que les architectes et les ingénieurs du bâtiment ont toujours gardé leur vrai métier et qu’il n’y avait pas de « trader » parmi ceux qui ont construit la troisième tour de la Société Générale, la « Tour Granite » (nomen est omen ?)

Pour ce sujet de la (re-) construction de la Société Générale, j’aime bien reprendre la toute première image de ce blog : La grue principale prend une forme d’insecte (« mais qu’est-ce qui a piqué la Société Générale ? ») ; le coté gauche du bâtiment de droite prend une allure de « dents de requin »…